Les 7 règles tacites du CrossFit

 

 

Ces 7 règles rendent la vie plus facile pour tout le monde dans la box et créent le meilleur environnement pour progresser et s’améliorer.

NE JAMAIS TRICHER SUR LES RÉPÉTITIONS

Cela devrait être évident. Parfois, il peut être facile de « se tromper » dans le comptage lorsqu’on est fatigué et courbaturé, ce qui amène l’athlète à sauter délibérément des répétitions pour accélérer son rythme, augmenter son score et battre un rival. C’est toujours malheureux de voir ça, et il y a fort à parier que vous avez probablement déjà vu quelqu’un le faire.

L’élément concurrentiel du CrossFit est très amusant, mais l’objectif ultime d’un entraînement est principalement de rendre l’athlète plus apte, plus fort, plus sain et plus résistant physiquement et mentalement. De plus, dans les compétitions de CrossFit, cela ne sera plus possible parce que l’objectif est de gagner loyalement et, à ce niveau, des juges seront présents pour s’assurer du bon déroulement de la compétition et la détection des tricheurs.

LE DERNIER À TERMINER AURA LES PLUS FORTS APPLAUDISSEMENTS

C’est l’un des aspects les plus impressionnants du CrossFit. Bien sûr, un WOD reste un exercice compétitif où il faut être le plus efficace pour terminer le plus vite possible, mais chaque workout est également l’occasion d’aider TOUS les participants à s’améliorer et à travailler ensemble. Vous retrouverez cette même mentalité à tous les niveaux du CrossFit, depuis les CrossFit Games jusqu’à la première séance dans une box. Il faut donc soutenir et encourager même ceux qui finissent en dernier, l’important est de les motiver pour achever leur WOD.

ENTRETENEZ VOTRE ÉQUIPEMENT

Cette règle relève de la simple courtoisie et du savoir-vivre. Il n’est pas si difficile de remettre toutes les plaques, les barres et l’équipement que vous avez utilisé à leurs places et de les traiter avec respect et attention. Cela devrait être un rituel à la fin de votre workout, et le respect qui en découle ne doit jamais être sous-estimé. Regardez les adeptes des arts martiaux ou d’haltérophilie olympique, ils sont de parfaits exemples.

Regardez Dmitry Klokov dans cette étonnante vidéo de Thrusters progressifs de 122 kg – 175 kg. Après chaque lift, il fait le tour de la barre car, pour beaucoup d’haltérophiles russes, enjamber la barre est irrespectueux.

NE PAS SELECTIONNER SES WODS !

Tout le monde a des forces et des faiblesses, cela fait partie de l’être humain. Vous serez certainement heureux de voir inscrit au tableau un WOD que vous maîtrisez ou que vous pouvez achever, car il mettra en œuvre toutes vos forces. Mais le scénario opposé n’est pas si amusant que ça, et il est facile d’éviter ce type de workout pour éviter tout échec. Si vous ne reculez devant aucun WOD qui vous est proposé, en particulier ceux qui poseront problème, alors vous pouvez être sûr d’améliorer vos faiblesses et de les transformer en forces supplémentaires.

DOMPTEZ VOTRE EGO

L’ego est important dans le CrossFit. Cela peut être une puissante force motrice qui nous incite à atteindre de nouveaux records. Cela peut nous motiver à rivaliser avec les plus forts et à nous améliorer constamment. Cela contribue à la confiance en soi et à l’établissement des objectifs, mais cela peut aussi être un obstacle et une entrave au progrès.

Il peut être délicat de trouver cet équilibre. Les exercices de CrossFit ont l’habitude d’exposer nos faiblesses dans des moments improbables. Un athlète bien équilibré, qui sait quand être humble et ne pas laisser son ego interférer avec son entraînement, peut utiliser son expérience pour développer ses compétences. Cependant, un athlète qui laisse son ego dicter sa vie, le pousser à ignorer ses faiblesses, lui permettre de répéter des mouvements de la mauvaise façon et d’utiliser une mauvaise technique pour des raisons de rapidité et de poids finira par échouer et accumuler les blessures.

Il faut du courage pour accepter que vous ne soyez peut-être pas aussi bon que vous le pensez parfois sur certains exercices. Un bon entraîneur vous aidera à maîtriser votre ego pour vous améliorer et progresser de manière correcte. L’ego a son temps et sa place, et il en est de même pour l’humilité.

SOYEZ AIMABLE AVEC LES NOUVEAUX ATHLÈTES

Chaque CrossFitter a été débutant à un moment donné de sa vie. Peu importe si vous êtes Mat Fraser ou une personne qui vient d’achever sa première semaine de CrossFit, nous avons tous dû entrer dans une box pour la première fois et affronter ce nouveau monde.

Aider un CrossFitter lors de sa première journée peut faire une énorme différence pour sa formation et être un puissant encouragement qui le motivera à continuer.

IL Y A BEAUCOUP D’EXERCICES QUI N’ONT PAS BESOIN DE CRAIE !

Il semble toujours y avoir au moins un CrossFitter dans une box qui adore en mettre un peu trop et l’utiliser pour absolument tout – même si elle n’est absolument pas nécessaire. Des burpees ? De la craie. Des double unders? De la craie. Des press ups ? De la craie. Vous reconnaîtrez sûrement ce CrossFitter, car il sera enveloppé d’un énorme nuage de poussière blanche, qui semble le suivre partout où il va. Ne soyez pas ce genre d’individu !

Source : Boxrox.com