6 conseils pour réduire les douleurs du bas du dos


Par Craig Hammontree

Au quotidien, les jeunes comme les seniors ont beaucoup de soucis avec les douleurs du bas du dos. L’inconfort et la douleur souvent associés à ce genre d’inflammation peuvent affecter même les mouvements les plus simples, comme sortir du lit, se pencher et marcher.

L’une des causes les plus courantes de ces douleurs est une élongation ou une déchirure au niveau d’un muscle ou d’un ligament. Ces lésions se produisent souvent quand un individu porte quelque chose de trop lourd ou quand il utilise son dos au lieu de ses jambes pour soulever des objets du sol. Les autres causes des douleurs lombaires comprennent une mauvaise posture, certains sports et les mouvements répétitifs.

La plupart des Américains (8/10) souffriraient de maux de dos à un moment donné de leur vie, bien que chaque cas soit unique et nécessite un traitement spécifique. Malheureusement, neuf personnes sur dix ne sont pas en mesure d’identifier la cause de leur douleur et ont donc souvent du mal à éviter ce problème à l’avenir. Rester assis au bureau et les maux de dos vont aussi de pair, avec 54 % des Américains attribuant leur malaise aux mauvaises dimensions de leur bureau. Si vous n’êtes pas sûr de ce qui cause votre mal de dos, pensez à garder une trace de vos activités quotidiennes. Il est important de noter quand votre douleur est la plus notable pour identifier certaines corrélations.

Dans ce qui suit, je vous propose quelques conseils utiles pour réduire les maux de dos :

GLACE / CHALEUR

L’efficacité de la thérapie par la glace, ou la cryothérapie, sur les douleurs, est encore débattue. Malgré cela, de nombreux praticiens de premier plan recommandent l’application continue d’une poche de glace sur la zone douloureuse dans les 24 à 48 heures suivant l’apparition de la douleur. La glace aidera à réduire toute inflammation et fonctionnera beaucoup plus efficacement que la chaleur. L’application d’une source de chaleur sur la région douloureuse peut détendre les muscles, mais cela va également augmenter l’inflammation et aggraver toute blessure éventuelle.

Si vous décidez d’adopter ces techniques, l’application de la glace ou de la chaleur ne devra pas dépasser les vingt minutes, en faisant des pauses entre les applications.

RENFORCER LES MUSCLES

Il est fréquent que les personnes utilisent leurs muscles dorsaux pour accomplir une multitude d’activités. Cependant, cela peut souvent mettre trop de pression sur cette zone et provoquer des déchirures, des entorses et des élongations. Pour éviter de vous blesser à nouveau le bas du dos, il est primordial de renforcer les muscles autour de la région lombaire ainsi que les muscles abdominaux. Ceci étant fait, votre corps pourra compter sur une zone musculaire plus étendue, évitant de concentrer toute la pression directement sur le bas du dos.

Intégrer certains exercices de renforcement du dos dans vos WODs peut vous aider à améliorer votre posture, redresser votre colonne vertébrale et réduire la pression sur les disques et les articulations de la colonne vertébrale. Le CrossFit®* et l’entraînement physique fonctionnel sont d’excellents moyens de renforcer votre bas du dos. Surtout si vous le faites correctement. C’est aussi le cas du yoga et du pilates.

LES CEINTURES DORSALES

Le mal de dos peut causer de l’inconfort, peu importe où vous soyez. Mais ce n’est pas toujours facile de sortir de la glace ou de faire de l’exercice. Lorsque vous avez besoin d’un soutien supplémentaire lors de vos déplacements, les appareils orthopédiques pour les douleurs lombaires peuvent contribuer à fournir cette protection et ce confort supplémentaires.

Les ceintures dorsales sont conçues pour aider à réduire la douleur au bas du dos et sont présentes sur le marché dans différentes formes et conceptions, mais la plupart restent assez discrètes. Les personnes qui portent ce type de dispositifs peuvent facilement les enfiler sous des vêtements de travail ou des vêtements de sport, ce qui facilite l’obtention d’un soutien dorsal supplémentaire, peu importe où elles se trouvent et ce qu’elles font.

Certaines ceintures vont même jusqu’à offrir une combinaison de compression et de traitement thermique. En effet, ces ceintures exercent une certaine compression pour aider à réduire l’inflammation tout en augmentant le flux sanguin vers la zone douloureuse pour un processus de guérison plus rapide. En outre, beaucoup de matériaux disponibles sont extrêmement respirants et légers, permettant à l’humidité de s’échapper et à la peau de rester au chaud et au sec.

Vous trouverez des ceintures pour divers maux du bas du dos dont les entorses lombaires, la compression abdominale, les hernies discales, la sciatique, la spondylolyse, les tumeurs, les phases postopératoires et l’instabilité vertébrale.

IL FAUT RESTER ACTIF

La pire chose que peut faire un individu souffrant de douleurs au bas du dos est de ne plus bouger à cause de sa douleur. Cela ne veut pas dire qu’on doit forcer sur son dos ou exercer une activité physique importante, mais rester modérément actif est important pour garder la colonne vertébrale lâche et souple.

Faites du yoga modéré ou promenez votre chien, mais surtout restez actif pour que vos articulations et vos muscles restent mobiles. Ceci facilitera votre rétablissement.

FAITES ATTENTION À VOTRE POIDS

Si vous avez du mal à maintenir un poids sain, vous remarquerez peut-être que votre lombalgie s’intensifie aussi. L’obésité et la lombalgie vont souvent de pair, l’obésité contribuant de manière significative à la douleur et à l’inconfort en particulier au niveau de cette zone. En effet, la moelle épinière est responsable de la répartition des pressions et du poids porté par différentes parties du corps. L’excès de poids exerce une pression supplémentaire sur la moelle épinière et cause souvent des lésions significatives. Le bas du dos est le plus sensible à ces lésions, et la douleur à ce niveau est difficile à réduire à moins qu’une partie de l’excès de poids disparaisse.

Il est donc important de prêter attention à votre poids afin de limiter la charge sur votre colonne vertébrale. Contrôler votre poids vous permet également de maintenir une bonne posture. Le maintien d’un poids sain facilite aussi la pratique d’activités physiques, ce qui est un autre excellent moyen de maintenir un corps sain et sans douleurs.

LES ÉTIREMENTS

Si vous ne bougez pas assez lors de vos journées, vous devrez alors prendre le temps de vous étirer toutes les demi-heures. Pour ceux qui travaillent derrière un bureau, programmez une minuterie qui vous le rappellera et faites quelques étirements qui amènent votre corps dans une position opposée à votre position initiale. Cela aidera à soulager vos muscles et votre colonne vertébrale de la position recroquevillée dans laquelle ils ont été mis pendant de longues minutes, et cela permettra aussi au sang de mieux circuler dans vos membres. Les exercices de yoga peuvent être très bénéfiques à ce niveau, notamment pour ceux qui ont mal au dos. De même, le ROMWOD peut très efficace. Mais si vous avez déjà un mode de vie très actif, essayez de ne pas en faire trop quand vous avez enfin le temps de vous reposer.

CONCLUSION

Au premier signe d’une douleur au bas du dos, commencez à prêter attention à l’endroit où se situe cette douleur et aux types d’activités qui semblent en être la cause. Beaucoup de personnes ont du mal à identifier la cause réelle de leurs douleurs au bas du dos. Cependant, être conscient du problème peut aider à remédier à l’inconfort ressenti. Mettez en œuvre ces conseils pour réduire vos maux de dos. Si le problème persiste, parlez-en à un médecin.

Source : TheRXreview.com