5 raisons qui prouvent que le Yin Yoga permet d’améliorer vos performances au crossfit.

Par sa définition même, le crossfit est une discipline à forte intensité qui provoque parfois un stress quotidien nécessaire à travers notre corps et notre mental. Bien entendu, la conséquence de ce stress est une augmentation de la force, une croissance musculaire, de la confiance et de la résistance. Toutefois, en recherchant une telle intensité, le résultat peut aussi être négatif et se traduire par de l’épuisement ou même des blessures.

Le Yin Yoga contrecarre ces conséquences négatives en protégeant les parties de notre corps qui sont généralement vulnérables à l’usure, ainsi que l’optimisation de notre performance. Voici 5 raisons qui prouvent que le Yin Yoga peut améliorer vos performances au crossfit.

yin yoga pose crossfit

1.    C’est une discipline qui contrebalance le crossfit

Le Yin Yoga est à la fois une pratique physique et mentale qui augmente la mobilité et la souplesse. Il englobe des positions statiques qui peuvent durer de 90 secondes à plusieurs minutes. Une pose en Yin Yoga est totalement différente des pré / post étirements en crossfit habituels qui eux sont tenus que pour une courte durée.

Le crossfit rime avec puissance et rapidité tandis que le Yin Yoga rime plutôt avec patience et progression. Comme le corps va venir puiser le stress provoqué par les longues poses, les protéines des tissus profonds commencent à modifier leur composition. Cela se traduit par un changement au cœur même des cellules du corps et va progressivement venir remodeler et renforcer les articulations, les os, les tendons et les ligaments. Le Yin Yoga aide à réduire les risques de blessures et accompagne votre corps vers le chemin de la bonne santé pour l’amener à son optimum.

2. Il fournit le stress nécessaire pour les zones que le crossfit ne peut pas atteindre

Un sujet qui revient fréquemment dans les box, est la rigidité physique vécue par de nombreux crossfitters. S’il y a un mot pour décrire un véritable crossfitteur est qu’il est « passionné ». Une formation crossfit intense et régulière, permet d’améliorer la forme de celui qui le pratique ainsi que sa force. Mais le crossfit peut aussi causer une rigidité des tissus connectifs, les épaissir et créer des nœuds. C’est cette rigidité que les crossfitteurs peuvent ressentir et provoque parfois des douleurs, une réduction de la mobilité et peut même vous pousser à renoncer la box pendant quelques jours. Le Yin Yoga permet aux crossfitteurs de poursuivre leur entrainement en traitant la cause du problème.

La théorie de l’anti-fragilité (Taleb, 2012) demande à notre corps de supporter un certain stress, afin de se renforcer. C’est ce que le crossfit génère en insistant sur les muscles avec des poids et le travail du cardio avec ses burpees redoutables ! Le Yin Yoga cible les zones que le crossfit ne peut pas atteindre. Les longues poses mettent l’accent sur les tissus connectifs, les rendant plus forts et plus souples, dénouant les nœuds, et en relâchant la pression à travers le corps.

Le Yin Yoga modifie la composition même de nos cellules. Pratiquer régulièrement à la fois du crossfit et du Yin Yoga fournit les contraintes nécessaires à notre corps entier, ce qui finira par vous empêcher de devenir paralysé et calcifié.

3. Il augmente l’amplitude des mouvements (Range Of Motions)

N’êtes-vous pas en totale admiration devant l’agilité des enfants ? Leur capacité à faire un squat, les fessiers descendant jusqu’au sol est juste surprenante. A quel moment avons-nous perdu cette souplesse ? Quand nous grandissons, nos os et nos muscles prennent en densité et en taille et nos tissus connectifs s’épaississent. Pour de nombreux adultes, cela se produit lors du remplacement du terrain de jeu ou de football par un emploi ou l’on reste assis au bureau ce qui donne pour résultat une mobilité réduite. Mais tout n’est pas perdu. Une gamme réduite de mouvement peut être inversée avec un engagement régulier au Yin Yoga.

Le crossfit prend du temps et du dévouement pour avoir des résultats, tout comme le Yin Yoga d’ailleurs. Votre amplitude des mouvements va revenir progressivement avec chaque pose que vous endurez. Votre allez progresser dans votre range of motion, tout comme dans vos performances au crossfit.

4. Il vous aide à trouver le confort dans l’inconfortable

yoga crossfit

Les crossfitteurs ont l’habitude des situations d’inconforts. Solliciter intensément notre corps provoque une gêne qui est la preuve que nous nous renforçons de plus en plus. C’est pourquoi, au cours d’un WOD, nous « trouvons du confort dans l’inconfort ». Le Yin Yoga le sollicite aussi énormément.  Les postures sont maintenues pendant des périodes de temps prolongées. Le temps est essentiel puisqu’il assure la relaxation complète des muscles et permet à votre poids corporel de fournir une charge suffisante sur vos tissus connectifs pour être efficace. Ne vous faites aucune illusion, le Yin Yoga est en aucun cas une pratique confortable. Mais comme beaucoup de crossfitteurs, ils acceptent de relever ce challenge.

5. Il est accessible et pratique

Le Yin Yoga ne nécessite pas d’espace ou d’équipement particulier. En fait, vous pouvez effectuer des poses de Yin Yoga à tout moment de la journée. Trouvez le temps, même au travail pour décompresser. Tenir une pose vous permettra non seulement d’améliorer votre santé, votre humeur, mais aussi votre patience. Si vous êtes chanceux, votre box propose peut-être des cours de Yin Yoga. Sinon, cherchez une classe de Yin Yoga dans votre région et rejoignez le nombre croissant de crossfitteurs qui ont amélioré leur entrainements en adoptant cette discipline complémentaire.

 

Article