5 étapes mentales fondamentales pour réussir en CrossFit !

Atteindre votre objectif physique ou de performance ne se limite pas à des séries, des répétitions et des exercices.

Par Michael Warren

Il y a cinq étapes qui vous aideront à construire la ténacité mentale nécessaire et atteindre n’importe quel objectif :

1 – Rédigez une Lettre de Mission

Concevez une lettre de mission qui vous motive et vous responsabilise. Prenez le temps de réfléchir à votre « Pourquoi ». Si vous avez une raison qui tient la route, vous pourrez faire n’importe quoi. Faites de cette raison, de ce « Pourquoi », votre lettre de mission et pensez-y à chaque séance d’entraînement. Chaque fois que vous aurez un coup de fatigue, que vous aurez envie de laisser tomber ou de remettre en question votre motivation, rappelez-vous de cette lettre de mission et de vos engagements.

2 – Avoir une attitude positive

Chaque jour, vous vivrez un dialogue interne avec votre esprit. Ces pensées sont généralement un mélange de stimuli extérieurs et de vos convictions personnelles. Malheureusement, certaines seront négatives. Pour développer votre force mentale, vous devez vous concentrer sur les pensées positives, celles qui vous encouragent à être bien dans votre peau. Rassurez-vous, tous les athlètes qui réussissent le font. D’ailleurs, si vous pensez que vous n’êtes pas capable de faire quelque chose, vous ne le ferez tout simplement pas. Alors, restez positif et vous relèverez tous vos défis !

3 – Parlez-vous de façon positive

Soyez votre propre entraîneur. Parlez-vous à la deuxième personne avec des affirmations comme : «Tu vas tout donner et tu vas y arriver ! ». Cela peut susciter ce surcroît de motivation qu’un véritable coach pourrait vous apporter. Cela vous permet également de contrôler le type d’encouragements que votre coach vous fait. Dans certaines situations, vous saurez vous procurer les bons encouragements pour raviver votre motivation et votre envie de réussir.

4 – Entrez dans la zone

« L’esprit abandonne bien avant que le corps ne le fasse ». Les athlètes de haut niveau répondent au stress avec une réduction de l’activité cérébrale, comme quand on fait de la méditation. La personne moyenne répond au stress avec une augmentation de l’activité cérébrale, réaction qui est similaire à la panique (stress).

Ceci est un exemple de comment entrer dans la «zone», cet état de calme qui permet à une personne de fonctionner de manière optimale, même dans des conditions de pression et de stress. Si vous maîtrisez la technique, vous verrez de grands changements positifs au niveau de votre performance physique. Atteindre cet état et s’y accrocher en dépit des distractions, de la douleur et de votre propre instinct de soumission à votre ego est l’essence même de la force mentale. Les meilleurs athlètes entraînent leur cerveau à être aussi fort que leur corps.

5 – Utilisez la visualisation

Avant même de passer sous la barre pour un squat ou ramasser un haltère, votre workout devrait être, d’abord, effectué mentalement. Imaginez les étapes par lesquelles vous passerez pour vous positionner correctement et la façon dont votre corps devra bouger pour effectuer le mouvement. Répétez chaque répétition dans votre esprit avant de les exécuter réellement. Pensez aux sensations que vous aurez. Ensuite, et puisque tout a déjà été fait dans votre esprit, tout ce que vous aurez à faire est de les faire effectivement et avec la perfection demandée.

Source : T-Nation.com