5 conseils pour se construire une mentalité de vainqueur

Nous sommes tous en proie au doute. Ces cinq conseils vous aideront à garder une attitude positive pendant votre entraînement et lors des compétitions en plus de vous transformer en un crossfitteur « inarrêtable ».

1. Soyez conscient de votre négativité

La première étape pour développer une mentalité de vainqueur est de prendre conscience du contenu de votre monologue intérieur. Une majeure partie des gens n’ont même pas conscience d’être négatifs. Si vous commencez à vous ennuyer ou à être anxieux, alors il est déjà trop tard. Faites en sorte de reconnaître ce que vous vous dites dès que possible.

2. Contrôlez votre discours intérieur négatif : interruption de la pensée

Une fois que vous avez pris conscience de vos pensées négatives, faites en sorte que cela cesse immédiatement ! En compétition, vous n’avez pas de luxe de penser négativement. Cela vous reviendra en pleine figure et soudainement, vous souhaiterez que tout se termine au plus vite, ou pire encore, vous aurez déjà abandonné.

Nos actions peuvent nous aider à interrompre notre pensée. Il est commun pour les athlètes de porter un bracelet au poignet qu’ils « claquent » lorsqu’une pensée négative survient. Ce comportement vous rappelle de devoir sortir de votre torpeur. Essayez cette astuce lors de votre prochain workout pour vous aider à garer une mentalité positive ou choisissez un objet qui marche pour vous. Dans tous les cas, utilisez un signal psychologique pour rester sur la bonne voie.

source: mentalstrengthceftification.com

source: mentalstrengthceftification.com

3. Restructurez vos pensées

Une fois que vous avez stoppé vos pensées négatives, vous devez les restructurer. Il a une raison légitime pour ce type de pensées en premier lieu. Quelle que soit la cause, il est nécessaire de l’approcher de manière positive pour faire en sorte d’avancer et de restructurer le dialogue en un monologue intérieur positif.

  • Identifiez pourquoi vous pensez de la sorte
  • Quelle est la cause de ce sentiment négatif

Un exemple courant peut être le fait que vous devez faire face à une opposition supérieure. Vous pouvez facilement éviter ce challenge en vous disant que cet athlète est meilleur que vous, que cela va être embarrassant ou que votre amour propre va en prendre un coup.

Il n’y a clairement aucun bénéfice à penser de la sorte. Ce genre de pensées doit être restructuré en une perspective positive; « c’est une bonne opportunité pour savoir où j’en suis. Cet athlète va m’aider à faire ressortir le meilleur de moi-même ». Répéter ce type de messages vous aidera à rester positif.

  • Essayez de dépasser votre propre ego et posez un regard logique et objectif sur la situation
  • Ne laissez pas votre fatigue, votre avantage compétitif, votre moral ou toute autre émotion altérer votre jugement

4. La mentalité de crossfitteur: contrer les pensées négatives

Éliminer les pensées négatives de votre conscience est difficile et demande une certaine force mentale. Toutefois, ne voyez pas dans cette technique une manière d’éliminer le négatif grâce à l’effort physique.

Il est important de tenir compte de chaque pensée négative et de comprendre son origine. Une fois restructurée en une déclaration positive, vous devez contrer l’argument engendré par le doute avec un exemple positif (un peut comme un avocat au tribunal). Cela peut être le souvenir d’un mouvement réussi dans le passé ou un moment où vous vous êtes surpassés.

En réfléchissant de cette manière, vous faites en sorte de vous convaincre que votre pensée négative ou votre doute étaient irrationnels. Cela diminuera le risque de douter à nouveau et vous permettra d’améliorer votre mentalité de crossfitteur tout en ayant une perspective positive.

5. Réfléchissez sur vos résultats

Après un entraînement et une compétition, prenez le temps de réfléchir sur votre mental. Y a-t-il eu des pensées négatives ? Si oui, lesquelles ?

  • Le stress lié à une compétition future?
  • Votre capacité à réussir une technique?
  • Votre condition physique?

Prenez des notes et mettez en place un plan d’action pour pouvoir éliminer et contrer ces pensées négatives le jour j au cas où elles apparaîtraient à nouveau.

À partir de maintenant, il n’existe pas de pensée négative. Vous avez certaines pensées, car vous êtes ambitieux et vous voulez vous améliorer. C’est juste que cela n’est pas communiqué de la bonne façon. Chaque pensée a une intention positive. C’est à vous de le reconnaître et de la transformer en une action positive.

Traduit de l’anglais depuis l’article d’Adam Dehaty pour BoxRox.