6 façons efficaces d’optimiser la récupération

La récupération est la partie la plus importante de l’entraînement. C’est le moment où votre corps consolide ses réalisations, se régénère et se développe. Pour bien récupérer, vous pouvez faire plus que simplement dormir ou vous reposer. Vous pouvez optimiser ce processus à travers une variété de méthodes plus intéressantes et plus efficaces.

En effet, pour que la récupération soit complète, certaines choses doivent se produire. Cela comprend un réapprovisionnement en énergie pour les muscles, un drainage des déchets qui se sont accumulés dans les tissus musculaires suite aux workouts précédents ainsi qu’un afflux d’acides aminés et d’autres nutriments pour aider à reconstruire les muscles fatigués. Tout cela nécessite une bonne circulation sanguine pour permettre à l’oxygène et aux nutriments de pénétrer dans les cellules et d’évacuer les toxines qui freinent vos mouvements.

Voici quelques bonnes façons de le faire :

1. Saunas et Chaleur

S’exposer à la chaleur des environnements tels que les saunas et les hammams est une bonne manière d’améliorer votre récupération lors de vos jours de repos. La chaleur aide à augmenter le flux sanguin et à détendre les muscles tendus. Vous n’avez pas besoin d’y passer beaucoup de temps pour que cela fonctionne. Cinq à dix minutes suffisent pour en profiter. D’ailleurs, rester dans un sauna trop longtemps peut être risqué. Cela peut provoquer une déshydratation et entraîner une fatigue en activant le système nerveux parasympathique.

2. SME

La Stimulation Musculaire Electrique (SME) est désormais à la portée de tous, d’autant plus que les dispositifs de stimulation musculaire ne sont plus réservés uniquement aux physiothérapeutes. Cette technique a été utilisée pour la récupération en cure de désintoxication pendant une longue période. Ces machines envoient de petites impulsions électriques dans le muscle à des fréquences variables qui reproduisent les effets d’un massage et aident à augmenter le flux sanguin et à accélérer la récupération musculaire.

3. Les Ventouses

La ventouse est une forme de médecine chinoise qui utilise de petites tasses chauffées qui se collent à la peau et l’aspirent en douceur. Vous avez peut-être remarqué des bleus circulaires sur la peau de certains athlètes, notamment Michael Phelps lors des JO 2016. C’est l’effet des ventouses. Cela consiste à attirer le sang à la surface de la peau. Les nutriments y sont précipités, ce qui augmente le flux sanguin et détend les muscles. Vous aurez besoin de demander l’aide d’un professionnel pour en profiter en toute sécurité.

4. L’Aiguilletage Sec

Utilisant des aiguilles très fines et creuses, l’aiguilletage sec est très similaire à l’acupuncture. Les aiguilles sont positionnées sur des points de stimulation qui retiennent beaucoup de tension sous forme de contractions des fibres musculaires. Ces points de tension sont courants chez les athlètes qui font beaucoup d’exercices de résistance. L’aiguilletage aide le tissu musculaire à se détendre, favorisant une récupération plus rapide.

5. Chaud et Froid

Cette technique fonctionne lorsqu’elle est réalisée immédiatement après l’entraînement. Tous les athlètes n’auront pas accès à une baignoire chaude et froide ; mais vous pouvez essayer de refaire le principe de vous exposer à une eau très chaude, puis très froide. La chaleur augmente la température du corps après une immersion dans l’eau pendant une à cinq minutes. Ensuite, il faut se mettre immédiatement dans un bain d’eau froide pendant une à cinq minutes.

6. Bain au sel d’Epsom

Un bain au sel d’Epsom est parfait le soir de l’entraînement. À la différence d’une immersion chaud-froid qui active votre système sanguin, le bain au sel d’Epsom consiste à faire pénétrer le magnésium contenu dans ce sel dans les muscles pour que toutes les petites contractions et tensions cessent de se déclencher et que les muscles se relâchent. Après un bain d’une durée de 10 minutes, vous dormirez comme un bébé et votre corps sera tout détendu. Mais attention : dépasser les 10 minutes augmente le relâchement musculaire et vous aurez beaucoup de mal à vous lever le lendemain matin.

Source : TheWodLife.com.au