Comment transformer l’échec en succès ?

Vous avez peut-être entendu dire que « le succès découle de l’échec ». Si cela est vrai, combien d’entre nous considèrent vraiment que l’échec peut être un moyen pour atteindre le succès ? Probablement pas beaucoup.

L’échec est généralement synonyme de termes comme « fiasco » et « déception ». Ces mots évoquent généralement des pensées et des sentiments négatifs. Cependant, si vous redéfinissez ce que l’échec signifie pour vous, vous pouvez commencer à changer la manière dont cela vous affecte. L’échec est un état d’esprit. Si vous changez votre point de vue sur ce qu’est l’échec, vous pourrez considérer chaque défi comme un moyen d’atteindre la perfection.

Repensez à la dernière fois où vous avez raté un mouvement ou fait face à un défi pendant un WOD ou dans la vie de tous les jours. Comment avez-vous réagi ? Que vous êtes-vous dit (à voix haute ou tout bas) ? Comment cela a-t-il influencé votre humeur ? Comment cela a-t-il influencé votre performance globale ? Prenez une seconde pour y réfléchir.

Il est important de comprendre que vos pensées ont un impact sur vos sentiments, qui, à leur tour, ont un impact sur votre performance. Si vous considériez votre mouvement manqué comme un échec, vous étiez probablement frustré ou déçu par vous-même. À ce moment-là, vous avez peut-être perdu le focus sur votre performance, gaspillant de l’énergie à être négatif. Au lieu de cela, considérez ce mouvement manqué comme un outil pour vous améliorer, et vous pourrez être plus efficace. Ce nouvel outil vous permettra de vous sentir en confiance et de garder le contrôle de la situation pour la prochaine répétition. En restant calme et concentré, vous pourrez évaluer efficacement ce que vous devez corriger afin de compléter la prochaine répétition ou la prochaine série. Vos pensées positives donneront naissance à une réaction émotionnelle positive qui, à son tour, aura un impact positif sur votre performance physique et mentale.

J’observe et j’apprends constamment des athlètes de haut niveau et des entraîneurs CrossFit. Un jour à NorCal CrossFit, j’ai entendu Pat Barber parler de l’échec pendant un cours d’haltérophilie. En effet, j’ai récemment suivi Pat à travers ses cours pour collecter ses idées plus en détail. Il m’a dit : « Pendant les journées les plus difficiles, si vous n’échouez pas, c’est que vous n’êtes pas allé assez loin, surtout s’il s’agit d’un jour où vous devez atteindre un 1RM ou un 3RM. Vous devez trouver vos limites, autrement, vous vous sous-estimerez probablement ». Il a ensuite souligné l’importance d’accepter l’échec en disant : « Accepter l’échec est très important. Être capable d’accepter cela et de voir cet échec comme quelque chose que vous pouvez améliorer est énorme ». Tout comme je le fais et vous devriez le faire, Barber reconnaît l’importance de toujours se remettre en question et de repousser ses limites préconçues. Ne pas relever les défis comme vous le vouliez, ne fait pas de vous une personne « faible » ou « incapable ». C’est simplement un résultat instantané de vos limites actuelles. C’est une excellente information qui vous aidera à définir de nouveaux objectifs. En fixant continuellement de nouveaux objectifs, vous aurez toujours une motivation à vous améliorer.

La prochaine fois que vous évaluerez votre performance, n’oubliez pas de considérer les défis et les obstacles comme un moyen pour progresser et, finalement, pour vous perfectionner. Pensez à vos débuts. Chaque jour était difficile. Maintenant, c’est probablement un peu moins dur. Comme la vie, le CrossFit est plein de défis. C’est ce qui attire les gens dans ce sport. Si vous pouvez relever le défi de l’échec en ajustant vos perspectives et votre point de vue, vous serez sur la bonne voie pour poursuivre votre carrière en tant qu’athlète CrossFit.

Source : BoxLifeMagazine.com