À quel point serait-on suffisamment fort pour le CrossFit®* ?

Votre capacité gymnique et votre condition physique correspondent-elles à vos objectifs de force ? Souvent, ce n’est pas le cas. De nombreux athlètes de CrossFit®* cherchent à soulever des chiffres, tout en oubliant d’énormes morceaux du puzzle.

Auteur : John Singleton

Je veux devenir fort !

Vous n’êtes pas seul… C’est probablement la plus grande quête que nous poursuivons. En fait, il semble que peu importe votre force, vous voulez devenir encore plus fort.

Alors, quelle est la force suffisante pour le CrossFit®* ?

Personne n’a la réponse exacte, ou peut-être une personne : Dave Castro. C’est la personne qui élabore le programme pour la saison 2018 et c’est lui qui pourrait vous révéler les workouts à faire, avant que vous puissiez savoir exactement à quel point vous devrez être fort pour exceller en 2018.

Cependant, il est vrai que vous pouvez toujours regarder les résultats d’entraînement passés et les poids que les meilleurs athlètes peuvent soulever. Cela vous donne une idée sur ce que vous devriez être capable de réaliser.

En fait, je vais vous faire économiser du temps en ce qui concerne le snatch : le poids moyen de qualification des CrossFit®* Games 2017 était de 127,1 kg pour les Hommes et 85,1 kg pour les Femmes.

Cependant, vous devez d’abord vous poser une question : Avez-vous vraiment besoin de devenir plus fort ?

Soyez honnête avec vous-même …

Prenons l’exemple d’un athlète qui tentait d’atteindre les Regionals en 2017. Évidemment, être capable de faire un snatch de 120/84 kg sous l’effet de la fatigue aurait augmenté ses chances. Cependant, il devait d’abord atteindre les poids les plus lourds, ce qui impliquait un haut niveau de capacité physique et de conditionnement. Ensuite, il y aurait eu 4 autres workouts où la force n’est pas vraiment un facteur clé de succès. En d’autres termes, maîtriser le snatch de 120/84 kg l’aiderait dans 1/5 des workouts… Et seulement si sa condition physique et ses capacités gymniques étaient assez bonnes pour lui permettre de terminer le reste des épreuves.

Mon point de vue dans cette introduction plutôt longue est que, même si la force est importante, ce n’est pas souvent le principal facteur qui empêche les CrossFitters d’atteindre le niveau souhaité. Il y a beaucoup plus de pièces au puzzle que le fait d’être juste fort. Faire un snatch de 120/84 kg ne vous mènera pas automatiquement aux Regionals. En fait, beaucoup d’athlètes ne pouvant pas atteindre ces chiffres l’ont quand même fait …

Avertissement:

Être plus fort ne vous rend pas nécessairement meilleur au CrossFit®*.

Personnellement, je pense qu’il y a deux choses qui motivent cette croyance :

  1. C’est une métrique facile à mesurer. Quel poids utilisez-vous au snatch, clean and jerk, deadlift, etc. ? La plupart des personnes le savent et il est facile de faire des comparaisons.
  2. Soulever du lourd séduit bien sur les réseaux sociaux et il est facile d’avoir des Likes et des commentaires. De ce fait, nous nous mettons à orienter notre entraînement selon les envies et les tendances des médias sociaux.

Après avoir lu l’introduction, souhaitez-vous toujours devenir réellement FORT ?

Je comprends.

Donc, si vous voulez devenir plus fort, plus rapide et plus puissant.

Posez-vous cette question : Est-ce que vos actions/sessions d’entraînement reflètent cette envie ?

En tant que CrossFitters, nous nous sommes habitués à avoir mal après un Metcon, à rester couché sur le sol pour se reposer ou encore s’asseoir dans un coin d’une pièce sombre pendant un moment pour se vider la tête. Si vous ne faisiez pas cela, vous n’auriez pas l’impression de vous être entraîné.

S’entraîner pour devenir plus fort, plus rapide et plus puissant ne nous donne pas souvent le même sentiment. En fait, il faut une approche différente.

Nous avons mis en place un programme qui répond spécifiquement à ce besoin, car, comme je l’ai dit, les gens veulent être FORTS :

Alors, qu’est-ce que cela nécessite vraiment ?

Tout d’abord, comme pour la plupart des processus physiologiques dans notre corps, les mécanismes exacts par lesquels l’exercice augmente la force restent peu clairs. Nous avons cependant des théories et des mécanismes de base qui sont bien compris ainsi que des exemples vivants (des personnes très fortes).

Dans l’ensemble, deux processus sont impliqués : les adaptations neurales (amélioration de la connexion entre le nerf et le muscle) et l’hypertrophie (les muscles deviennent plus gros).

Par conséquent, notre programme d’entraînement doit englober ces trois principes de base :

  1. Pour que les adaptations neurales se produisent, nous devons pratiquer ! Nous nous adaptons rapidement et c’est souvent la raison pour laquelle un débutant remarque des améliorations significatives assez rapidement.
  2. L’hypertrophie prend du temps et l’équilibre entre la pression et l’adaptation imposées au muscle squelettique est la clé qui permet à ce processus de se produire.
  3. L’efficacité biomécanique (Bien bouger et avoir une bonne technique) nous permet d’exprimer notre force. Dans le CrossFit®*, ce n’est pas grave si vous pouvez faire un back squat à plus de 200 kg mais ne pas pouvoir faire un Overhead Squat avec une barre vide.

Dans votre entraînement, vous devez être conscient de ces facteurs, de la technique, du mouvement, de la pratique diligente et de la programmation optimale que vous devez adopter !

Lorsque ces facteurs sont combinés de la bonne manière, cela vous permet de vous adapter et de devenir plus FORT.

En résumé

Si vous voulez progresser dans le CrossFit®*, vous devrez réellement progresser et non pas seulement chercher à devenir plus fort. Cela signifie que vous devez faire des augmentations régulières dans tous les aspects du sport (poids, volume, workouts) et non pas des progrès importants à certains moments de la saison. Restez constant, cohérent et rigoureux.

Source : Boxrox.com