13 règles de fonctionnement d’une box à connaître

Certains lieux nécessitent de se comporter de manière respectueuse. Vous portez une certaine tenue au travail, car vous êtes un professionnel et un employé d’une grande entreprise. Vous devez ôter votre chapeau lorsque vous êtes à l’église. Vous vous levez pour chanter l’hymne national. Personne ne vous dit comment vous comporter. Vous avez juste un sens inné qui vous fait sentir que c’est une simple question de courtoisie. En somme, c’est la bonne chose à faire. Et il en va de même pour la plus sacrée des chapelles, à savoir votre box de crossfit. Mais pour des raisons inexplicables et exaspérantes, il y a des personnes qui ne pigent pas. Ils ne sont peut-être pas au courant qu’il y a une certaine étiquette à respecter ou décident tout simplement de l’ignorer. Et bien nous voulons vous dire que cette attitude n’a aucun sens et qu’il serait préférable de respecter les règles.

Crossfit community

Règle 1: Ranger votre bordel

Cela semble évident, n’est-ce pas? Je suppose que vous nettoyez votre vaisselle lorsque vous avez fini de dîner et que vous n’attendriez pas que quelqu’un d’autre le fasse à votre place (en particulier votre invite). Il n’y a rien de plus irritant pour un coach ou un propriétaire de box que de voir des disques seuls ou une bande attachée a une bar de pull-up après une session.L’espace et le temps sont essentiels pour une classe de crossfit et personne ne veut perdre du temps à nettoyer le bordel laissé par quelqu’un d’autre. Donc, rendez service à la communauté et rangez votre matériel. Ce n’est pas si difficile que ça.

Règle 2:  Ne laissez pas tomber la barre lorsque vous enlevez les disques

Lorsque vous rangez le matériel, évitez un anévrisme à votre coach en démontant votre barre correctement. Cela signifie que vous devez soulever votre barre et faire glisser les disques doucement puis placer la barre sur le sol au lieu de la laisser tomber. En plus de l’abîmer, cela coûte de l’argent pour la remplacer.

Règle 3: Si vous transpirez, saignez ou pleurez sur l’équipement, nettoyez-le. En plus d’être hygiénique, il n’est jamais agréable d’attraper un wall ball qui est plus mouillée qu’un nouveau-né ou de s’asseoir sur un tapis qui a été en contact avec la peau de la personne vous précédant. Essuyez-le avec une serviette de toilette et un désinfectant. Vous rendrez service à tout le monde en prenant 30 secondes pour nettoyer votre équipement.

Règle 4: Ne « volez » pas l’équipement d’autrui

Si vous vous préparez à exécuter un WOD qui demande pas mal d’équipements différents, faites en sorte d’organiser votre espace avec l’équipement nécessaire pour faciliter l’enchaînement de vos mouvements. Donc si quelqu’un vous « vole » votre wall ball ou votre barre en plein milieu de votre WOD, vous avez le droit d’être énervé. Ceci est un faux pas qui ne devrait jamais arriver.

Seau de craie dans une box de crossfit

Règle 5: Ne soyez pas en retard

Peut-être qu’une minute ou deux est acceptable pour certaines boxes. Pour d’autres il y a une pénalité de burpees pour les retardataires. Il y a même des boxes qui vont jusqu’à refuser les athlètes qui arrivent plus de 5 minutes après le début d’une session. Il est bon de rappeler qu’une box n’est pas une salle de gym au sens large du terme. Vous ne pouvez pas venir quand bon vous semble. Une box gère différentes classes et les athlètes déboursent un certain montant pour y assister et profiter pleinement de leurs heures. Il n’y a rien de plus agaçant que d’apercevoir un retardataire arriver en plein milieu d’une classe comme si de rien n’était. Eh bien non! Le mieux est de rentrer chez vous et respecter vos camarades et coaches en arrivant à l’heure la prochaine fois.

Règle 6: Enregistrez-vous pour une classe

Cela s’applique aussi bien pour les crossfitteurs occasionnels que pour les réguliers.Si vous êtes membre d’une box prisée et que vous savez que les classes sont en général complètes, prévenez votre coach en vous enregistrant en ligne. Il n’est jamais agréable de ne pas pouvoir exécuter un WOD sans interruption à cause d’un manque de matériels ou d’espace. C’est pour cela qu’il y a un plafond d’athlètes par classe. Donc, faciliter la vie de votre coach en vous inscrivant dès que possible.

Règle 7: Soyez attentif aux directives du coach

Peu importe que vous pratiquiez le crossfit depuis un mois ou 5 ans. Discuter ou faire ce que vous voulez lorsque le coach donne des directives à l’ensemble de la classe est un manque de respect. Vous savez peut-être comment exécuter chaque mouvement, mais ce n’est pas le cas. Donc, soyez patient et silencieux pour que tout le monde puisse profiter pleinement de la connaissance du coach. D’ailleurs vous apprendrez sûrement quelque chose de nouveau.

Règle 8: Ne discutez pas en plein milieu d’un WOD

Si une discussion oblige un partenaire à recommencer son échauffement alors il faut mieux attendre la fin du WOD.

Règle 9: Si vous empruntez de l’équipement, n’oubliez pas de le rendre à son propriétaire

Avez vous déjà été le témoin de cette situation? Quelqu’un vous emprunte votre rouleau de ruban adhésif et le fait passer à d’autres personnes qui ont soudainement le besoin de s’envelopper comme une momie! Ne soyez pas un abruti ! Si vous empruntez du matériel, ayez le réflexe de le rendre dès que vous avez fini de l’utiliser.

L'espace dans une box de crossfit

Règle 10: Ne bougez pas le seau de craie en plein milieu d’un WOD

Je pense que la craie est essentielle à la réussite d’un workout. Les seaux qui contiennent « l’or blanc » sont en général placés de façon stratégique pour être facilement accessibles au plus grand nombre d’athlètes possible. Si quelque décide de le changer de place alors c’est l’apocalypse !

Règle 11: Respectez l’espace d’un athlète

C’est un point important aussi bien pour la sécurité que pour la concentration. Si quelqu’un se prépare pour exécuter un lift, évitez de passer derrière lui, devant ou dans sa zone. S’il a besoin de lâcher prise, la dernière chose qu’un coach veut voir se produire est qu’un athlète chute sur l’équipement de quelqu’un d’autre.

Regle 12: Évitez le ghostriding

Le ghostriding fait référence au phénomène qui consiste à laisser tomber une haltère, un kettlebell et tout autre équipement au niveau de la tête sans tenir compte du contexte ou du poids. C’est important car les équipements peuvent rebondir et ricocher sur vous-même ou d’autres athlètes. Même s’il est très satisfaisant d’entendre les poids s’écraser sur le sol, il faut mieux éviter une telle pratique.

Règle 13: Présentez vous aux nouveaux arrivants

Normalement votre coach prendra l’initiative d’introduire un nouvel arrivant au début de chaque classe. Mais ce n’est qu’une première étape. En tant que membre de votre box, c’est votre devoir de s’assurer qu’un nouvel arrivant se sente bien accueilli dans un nouvel environnement surtout si c’est la première fois qu’il s’essaye au crossfit. De surcroît, le nouveau membre parlera de manière positive de votre box a son entourage, ce qui est toujours un plus pour faire grandir la communauté du crossfit.

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de BoxLife Magazine.

Crédits photos: locusgym.com.au, westmetrocrossfit.com, divinecrossfit.com, madlab.ca