Les 10 meilleures herbes pour votre santé (Partie 2)

Améliorer la santé intestinale, combattre le déclin cognitif, prévoir une maladie et ajouter du goût à la nourriture que nous consommons, c’est ce qu’il est possible de faire avec ces herbes aux propriétés insoupçonnées. Lisez la partie 1 en cliquant ici.

6 – Menthe (menthe poivrée et menthe verte)

En plus d’être efficace pour lutter contre certaines maladies et infections, la menthe offre un bon soutien digestif et gastro-intestinal. Une étude a permis à plus de 75 % de ses 57 participants de ressentir un soulagement significatif du syndrome du côlon irritable dont ils souffraient après 4 semaines de consommation d’huile de menthe poivrée.

Comment ? C’est probablement grâce au fait que la menthe détend les muscles intestinaux, stimule la production d’enzymes et neutralise la prolifération de bactéries malveillantes (levure, parasites, champignons, etc.) dans l’intestin grêle. Consommez-la dans vos plats ou après sous forme de thé à la menthe poivrée.

7 – Ginseng

Le ginseng est une herbe adaptogène. C’est quelque chose qui vous ramène à l’équilibre ou à l’homéostasie. En d’autres termes, si vous êtes fatigué, il vous réveillera et vous revigorera, et si vous êtes excité, il vous apaisera.

De nos jours, le ginseng est commercialisé sous plusieurs formes pour sa capacité à améliorer la performance mentale et l’humeur, mais là où il est vraiment bénéfique, c’est en termes de prévention des troubles cognitifs et des lésions neuronales. Dans une étude chinoise, les participants ayant une démence légère à modérée ont connu une amélioration significative de la mémoire après 12 semaines de supplémentation en extrait de ginseng par rapport à un groupe placebo.

Cette protection supplémentaire du cerveau est probablement le résultat d’une réduction du stress, mais les propriétés anti-inflammatoires du ginseng pourraient également jouer un rôle dans ce résultat. En dehors de l’amélioration cognitive, il est également associé à l’amélioration de la glycémie, au renforcement du système immunitaire et même au traitement du dysfonctionnement sexuel.

8 – Estragon

Le sommeil et la santé intestinale sont des composantes essentielles d’une vie longue et saine. Heureusement, l’estragon peut vous aider à améliorer ces deux besoins si vous vous habituez à l’ajouter régulièrement à votre alimentation. L’estragon améliore la digestion en stimulant la production d’enzymes, en relaxant les muscles gastro-intestinaux et en limitant les infections bactériennes qui peuvent être présentes dans l’intestin. En ce qui concerne le sommeil, il semble être amélioré par les propriétés antidouleur de l’eugénol, utilisé par les Français comme traitement de l’insomnie.

9 – Coriandre

Dans la revue « Phytotherapy Research », la coriandre est décrite comme un antimicrobien, un antioxydant, un antidiabétique, un anxiolytique, un anti-épileptique, un antidépresseur, un antimutagène, un anti-inflammatoire, un antidyslipidémique, un anti-hypertensif, un neuro-protecteur et un diurétique… rien que ça !

On utilise généralement les feuilles de cette plante, mais ses graines sont aussi efficaces. Les deux contribuent à la liste des avantages ci-dessus, mais les graines de coriandre (Coriandrum sativum) ont été étudiées plus particulièrement, surtout lorsque l’on parle des effets sur le taux de glycémie, de tension artérielle et de cholestérol.

10 – Aneth

S’il y a une herbe que vous devez manger fraîche et éviter de cuisiner à haute température, c’est l’aneth. Sous l’effet de la chaleur, elle perd beaucoup de nutriments et perd beaucoup de sa saveur. Idem, lorsqu’elle est séchée. L’aneth agit beaucoup plus comme antibactérien ou antimicrobien qu’antioxydant. Elle est surtout connue pour son effet régulateur du travail de l’estomac, l’amélioration de la digestion et les capacités de destruction des bactéries. N’ayez donc pas peur de l’ajouter aux soupes, aux salades, aux sauces et aux poissons légèrement cuits.

Source : T-Nation.com